Manager son équipe au quotidien

Prendre ses marques en tant que manager

Bien souvent, les managers sont des experts promus en raison de leurs compétences techniques et qui découvrent rapidement que ce n’est pas la source de leurs succès passés qui alimentera celle de leurs succès à venir. Entamer un parcours de manager est une véritable rupture avec le passé, qui passe par le deuil de l’ancien parcours est la découverte du nouveau qui se présente.

Les étapes intermédiaires incluent généralement :

  • Réussir sa prise de poste
  • Poser et faire respecter le cadre (en particulier lorsque le manager est issu de l’équipe qu’il va être amené à encadrer)
  • Motiver son équipe
  • Passer du faire au faire faire
  • Développer et partager une vision

Cela concerne surtout les managers de terrain et le management intermédiaire.

Développer son influence managériale

Lorsque ces bases sont acquises et que le manager prend de l’envergure, accédant généralement à un poste de management plus élevé, les problématiques auxquelles il va être confronté évoluent également. Il ne s’agira en général plus de travailler sur le management de son équipe, mais plutôt sur le management des relations qu’il peut entretenir soit avec sa propre hiérarchie, soit avec ses pairs, qu’ils appartiennent à la même entité que lui ou non.

Il s’agira alors pour lui de :

  • Prendre de la hauteur
  • Augmenter son rayonnement
  • Apprendre à faire de la politique sans perdre son âme

Les besoins spécifiques, propres à notre époque

Enfin, un manager peut également souhaiter développer ses compétences dans un domaine spécifique du management. Ces besoins lui sont en général dictés par son environnement de travail direct.

Il peut ainsi s’intéresser plus spécifiquement au management de :

  • Equipe interculturelle
  • Equipe virtuelle
  • Equipe intergénérationnelle (BB, X, Y, Z/C)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *